S’il y a bien un symptôme de grossesse que l’on déteste lorsque l’on est enceinte, ce sont bien les vergetures.

Même si elles ne sont pas graves d’un point de vue médical, il faut bien reconnaître qu’elles nous minent un peu le moral lorsqu’elles apparaissent.

Les vergetures de grossesse : le cauchemar des futures mamans

Les vergetures grossesse sont un symptôme de grossesse que toutes les femmes enceintes redoutent. Elles apparaissent dès que le ventre s’arrondit et elles ne disparaissent pas après l’accouchement (calculer sa date d’accouchement).

Elles forment des stries rouge-violet dans un premier temps et sont souvent boursouflées. Peu à peu, elles vont s’éclaircir pour devenir blanchâtres. Elles se localisent surtout au niveau du ventre, des cuisses et de la poitrine.

Les vergetures de grossesse sont principalement liées à l’étirement de la peau qui entraîne une déchirure du tissu élastique. Durant la grossesse, la prise de poids va donc favoriser l’apparition des vergetures mais ce n’est pas la seule raison. En effet, lors de la grossesse, notre corps va sécréter une hormone appelée cortisol. Celle-ci va fragiliser les fibres élastiques et plus particulièrement le collagène. Plus la future maman va prendre du poids et plus les vergetures de grossesse seront importantes et plus leur résorption sera difficile.

Quel moyen pour limiter l’apparition des vergetures de grossesse ?

La mauvaise nouvelle est qu’il n’existe pas de solution miracle pour empêcher l’apparition de ce symptôme de grossesse quand on est enceinte.

On peut toutefois limiter les dégâts si on les traite lorsqu’elles sont encore rouges et boursouflées. Pour cela, vous trouverez en pharmacie des crèmes anti-vergetures mais toutes ne sont malheureusement pas efficaces et peuvent être assez chères. Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien des conseils sur le résultat obtenu avec ces crèmes.

Eviter une prise de poids importante est la meilleure des préventions pour empêcher la tension exercée sur la peau et la formation de vergetures.

Il faut donc :

Hydrater votre peau pour la rendre plus élastique et donc limiter les vergetures. Il existe en pharmacie des crèmes spéciales. Il suffit de faire des massages, de manière régulière, sur les zones concernées comme le haut des cuisses, le ventre et la poitrine.

Les femmes sont différentes les unes des autres et une solution peut marcher pour une mais pas pour une autre.

Après l’accouchement, il est très fréquent que les vergetures apparues au cours de la grossesse mettent mal à l’aise et complexent la maman. Il est alors important d’en parler à son médecin, à son gynécologue ou d’aller voir directement un dermatologue.

De nombreuses techniques ont vu le jour et promettent des résultats spectaculaires comme les séances de laser vasculaire par exemple. Cependant, le résultat n’est pas toujours au rendez-vous et cela peut revenir très cher. Demandez conseil à votre dermatologue surtout sur leur réelle efficacité.

Un symptôme de grossesse comme l’apparition des vergetures est souvent mal vécu. A vous de tout faire pour essayer de limiter leur formation en ne prenant pas trop de poids par exemple.