Lorsque votre bébé arrivera à la maison, vous aurez hâte de l’installer dans sa ravissante chambre.

Dans ce refuge coloré, le papier peint, les frises, les luminaires et les premiers jouets s’adaptent parfaitement à la petite commode et au lit tout neuf.

Pourtant, il y a de fortes chances que bébé dorme peu dans son bel espace car c’est un fervent adepte du cododo.

Mais chut ! Ne le dites pas, car ce n’est pas bien…

La sélection de Bébé à Bord.Org
Lit cododo Babybay

Babybay – lit bébé babybay original

  • Solide et se fixe facilement au lit des parents,
  • Réglable en hauteur sur différents niveaux,
  • Pratique pour l’allaitement maternel ou quand bébé ne fait pas ses nuits,
  • Dimensions du lit bébé : 86 x 46 x 79 cm,
  • Disponible en plusieurs coloris.
MagasinsTarifsVoir le produit
baby-walz.fr169,00 € (livraison 6,50 €)Afficher

Lit cododo Pinolino

Pinolino – berceau “Bébé à côté” ou lit cododo

  • 2 sangles réglables pour s’adapter au lit des parents,
  • Pratique pour l’allaitement maternel ou quand bébé ne fait pas ses nuits,
  • Structure en pin massif,
  • Disponible en 2 couleurs : naturel ou blanc,
  • Dimensions du lit bébé : 93 x 42 x 65 cm,
  • Dimension couchage : 90×40 cm.
MagasinsTarifsVoir le produit
Oclio145,80 € (livraison gratuite)Afficher

Cocoonababy – Red Castle

Voici une vidéo présentant de manière détaillée les bienfaits du matelas cocoonababy.

Le Cocoonababy peut également être utilisé pour le cododo. En effet, bébé est confortablement installé dans son nid et évite ainsi tout danger (risque d’étouffement, de chute…).

Le nid COCOONABABY est utilisé dans les maternités et les services de Néonatalogie pour les bébés prématurés. Celui-ci est fortement conseillé par de nombreux professionnels de santé comme les sages-femmes, les osthéopathes…
Des milliers de parents sont satisfaits par ce produit et recommandent également le nid Cocoonababy.

De la naissance à 4 mois environCocoonababy
Bébé est maintenu dans une position regroupée ce qui :

  1. Réduit les reflux gastriques
  2. Limite les risques de “tête plate” (plagiocéphalie)
  • Sentiment de sécurité : le nid rappelle à bébé le ventre de maman
  • Améliore le sommeil
  • Favorise l’interactivité de votre bébé avec son entourage
  • Pratique et léger, se transporte de partout
  • Utilisation multiple (matelas pour dormir, transat, cale-bébé, dans la nacelle en promenade)
  • Aucun risque de chute possible

Livré avec un réducteur amovible pour adapter le cocon à la taille de bébé, une bande ventrale et un drap housse en Fleur de coton blanc.

MagasinsTarifsVoir le produit
Oclio159,00 € (livraison gratuite)Afficher
NewBabyLand170,40 € (livraison 11,01 €)Afficher
Berceau Magique159,00 € (livraison 6,90 €)Afficher
Les Bébés de Sabine159,00 € (livraison gratuite)Afficher

Le cododo est une pratique naturelle

Ce n’est pas un secret : les nouveau-nés pleurent durant la nuit. Parce qu’ils ont faim, parce qu’il faut les changer ou parce qu’ils sont malades. Parfois, aucune de ces raisons ne justifie ses pleurs. Les jeunes parents parleront de cauchemars.

Pour les défenseurs du cododo, ce n’est que l’expression d’un comportement aussi naturel qu’ancien. La preuve en est que bébé se rendort très vite dès qu’il sent les bras de ses parents.

Depuis la préhistoire jusqu’au début du XXème siècle, sur tous les continents du monde, les bébés ont dormi avec leurs parents. Ce n’est que depuis un peu plus d’un siècle que les sociétés dites développées (USA, Europe, Australie, etc.) ont banni cette pratique. Auparavant, toute la famille dormait dans la même pièce. Soit parce que l’environnement était dangereux et qu’isoler son bébé équivalait à le livrer aux bêtes sauvages, soit parce que la maisonnée servait surtout aux travaux de la ferme et que l’espace d’habitation était limité.

Aujourd’hui encore, la nuit et le silence sont des éléments qui ne génèrent pas la confiance de l’homme. Bébé lui-même le ressent. Se lever chaque nuit et marcher pour le rejoindre augmente la fatigue des parents et peut aboutir à un énervement dû à un manque de récupération naturelle.

Le cododo est une pratique à risque

Le changement majeur dans les pays occidentaux s’amorça avec les premières découvertes du scientifique français Louis Pasteur, et des risques de propagion des microbes. Sigmund Freud, le père de la psychanalyse, y détecta des signes liés au comportement sexuel. On doit surtout citer les travaux des médecins en général et des pédiatres en particulier, lesquels ont démontré les dérives et les risques du cododo.

Si le cododo n’est pas remis en cause, il est fortement déconseillé que bébé dorme dans le même lit que ses parents.

Les accidents les plus fréquents sont :

  • l’étouffement sous le corps des parents endormis,
  • les chutes depuis une hauteur élevée,
  • le blocage de la tête et des membres dans les barreaux d’un lit qui n’est pas adapté à sa frêle corpulence.

Les parents peuvent placer le petit lit de bébé dans leur chambre et le laisser s’habituer. Dès qu’il a faim ou qu’il a besoin d’être changé, sa maman ou son papa pourra s’occuper de lui, sans avoir besoin d’aller très loin. Si bébé a du mal à trouver le sommeil, il suffira de le prendre dans ses bras pour qu’il se sente bien et se rendorme très vite.

Prendre son bébé dans ses bras est une source de bien-être naturelle et culturelle. Pour bébé ce sentiment est partagé.

En occident, il est présenté comme un principe qui ralentit le développement intellectuel de l’enfant.

En Asie, en Afrique ou en Amérique du Sud, le cododo est toujours ouvertement pratiqué. Des études officielles de l’ONU concluent que les parents de ces continents lointains dorment aussi bien avec leur bébé que nous sans les nôtres. Elles ne démontrent aucun avantage ou désavantage au cododo pour l’éveil du bébé.

Ce contact doit être géré avec attention : oui au cododo dans la même chambre si cela vous fait du bien, mais jamais dans le même lit.

Lire l’article correspondant au sommeil de bébé. Comment d’heures dort un bébé et comment préparer le sommeil de bébé ?