Les cours de préparation à l’accouchement

Vous avez passé avec succès vos 9 mois de grossesse, vous avez suivi les cours de préparation à la naissance, vous avez interprété avec justesse les signes qui vous indiquaient quand partir à la maternité,…

Et pourtant la crainte de souffrir vous envahit.

Bien qu’ils ne soient pas obligatoires, les cours de préparation à l’accouchement vous seront fort utiles. Ils sont généralement donnés par des sages-femmes à partir du sixième mois de grossesse.

Elles vous prépareront au déroulement de l’accouchement en expliquant les bienfaits d’une bonne respiration pour vos muscles et pour le fœtus.

  • Vous y apprendrez à récupérer physiquement entre chaque contraction de grossesse,
  • Vous rencontrerez d’autres futures mamans (toutes aussi inquiètes que vous) et une partie du personnel médical,
  • Vous visiterez la maternité, on vous détaillera le contenu de la valise,
  • Vous pourrez visionner une vidéo d’accouchement,
  • Et parfois des jeunes mamans viendront témoigner de leurs expériences.

La présence du papa est souvent conseillée, surtout lors des exercices de poussées. L’apprentissage du contrôle de la respiration est l’un des exercices les plus importants pour gérer la douleur. Ces cours ont pour objectif de dédramatiser l’accouchement et ils relèvent de la psychoprophylaxie (ou accouchement sans douleur).

La sophrologie est une autre approche de l’accouchement ; les paroles neutres et rassurantes du sophrologue vous guideront vers une meilleure connaissance de votre corps et la prise en compte de votre fœtus. Vous apprendrez à relâcher vos muscles et à régler votre respiration.

Notez que la Sécurité Sociale rembourse intégralement 8 séances de préparation à l’accouchement, lorsqu’elles sont conduites par une sage-femme.

Si vous n’êtes pas une grande sportive, ce n’est pas la période indiquée pour vous y mettre. Toutefois des activités douces et dans des cadres accueillants ont été dessinées pour préparer la femme enceinte au bon déroulement de l’accouchement.

  • Le yoga et le Pilates recherchent l’harmonie corporelle et psychologique, ils favorisent l’élasticité des muscles, ainsi que le contrôle de la respiration. Tout près de chez vous, des professeurs enseignent ces exercices spécifiques et doux.
  • La gymnastique aquatique offre un environnement idéal pour pratiquer ces exercices. Dans toutes les piscines municipales, des cours de préparation à l’accouchement aquatique sont prévus pour les femmes enceintes, et vous n’y serez pas seule. Vous pourrez considérer l’accouchement aquatique qui est l’un des modes d’accouchement sans douleur.
  • Le chant prénatal permet de contrôler sa respiration et de prendre conscience des muscles du bas ventre. Ces chants permettent de créer un lien particulier avec le fœtus, qui les reconnaitra après sa naissance. Des associations de chant prénatal sont à votre disposition sur internet.
  • L’haptonomie est plus une technique d’accompagnement de la gestation, qu’une préparation à l’accouchement. L’haptonomie peut être considérée comme un complément aux méthodes antérieures.
  • L’acupuncture est issue de la médecine traditionnelle chinoise. Cette science repose sur la circulation et l’harmonie de l’énergie, en recherchant l’équilibre du Yin et du Yan. Elle doit être pratiquée par un médecin ; les aiguilles sont indolores et d’utilisation unique. Elles sont posées sur différentes parties du corps durant une vingtaine de minutes. L’acupuncture soulage les contractions, les régule et facilite la dilatation de l’utérus. Vous pouvez accoucher en utilisant cette méthode, il est conseillé de commencer les séances dès le septième mois de grossesse.

Slider_Sophrologie

La sophrologie

La sophrologie n’est pas une science...

Slider Préparation Accouchement - Yoga

Le yoga

Le yoga est bien plus qu’une technique de...

Commentaire (1)